I - LA FRANCE

5. LOUIS XV (1715 à 1774)

5.5. Le Chevalier d'Éon

Le chevalier Charles de Beaumont d'Éon (1728-1810), agent politique secret et diplomate de Louis XV, parfois déguisé en femme.
1920Excellenz Unterrock (Le Chevalier d’Éon) (DE) d’Edgar Klitsch 
Gong-Film, 2168 m. – av. Marion Regler (le chevalier d’Éon), Albert Steinrück (Beaumarchais), Jürgen Fehling (Louis XV), Ellen Petz (marquise de Pompadour), Margot Baron, Paul Günther (comte du Barry), Adele Sandrock (Elisabeth I de Russie).
1927Marquis d’Eon, der Spion der Pompadour (Le Chevalier d’Éon) (DE) de Karl Grune 
Emelka, 2694 m/97 min. – av. Liane Haid (le chevalier d’Eon), Mona Maris (Catherine II), Fritz Kortner (tsar Pierre III), Alfred Gerasch (Louis XV), Agnes Esterhazy (marquise de Pompadour), Dene Morel (Lord Hatfield), Carl Graumann (prince Conti), Nikolai Malikoff (ambassadeur russe), Philipp Manning, Will Dohm.
Amoureuse de l’ambassadeur anglais Lord Hatfield, le marquis d’Éon (une femme) opère comme agent secret de la marquise de Pompadour et de son amant, le prince Conti, le tandem qui gouverne la France. Filmé aux studios Emelka à Munich.
1955(tv) Swordsmen in Skirts (US) de William Berke 
série « I Spy », Edward J. Montagne/Rean Productions-Guild Films (Syndicated TV), 30 min. – av. Louis Edmonds (Charles de Beaumont d’Éon), Charles André (Louis XV), Claudia Morgan (la tsarine Elisabeth Petrovna), Murvyn Vye (Douglas), John Holland (Bellows), Marcel Hillaire (Gelin), Boris Tumarin (Vorontchev), Raymond Massey (Anton the Spymaker, l’hôte).
Pour contrer les plans britanniques, Louis XV envoie le marquis d’Éon déguisé en femme à la cour de la tsarine Elisabeth.
1957(tv) Le Chevalier d’Éon (FR) de Stellio Lorenzi 
« Les Énigmes de l’Histoire » (1e Ch. RTF 13.8.57), 97 min. – av. Marcelle Ranson (le chevalier d’Éon), Emmanuelle Riva, Pierre Leproux, Jean Berger, Gérard Doumel, Jacques Monod, Jacques Mauclair, Andrée Tainsy, Aram Stephan, Charles Millot, Jean-Jacques Steen, Henri Nassiet, Fernand Fabre, Georges Hubert, Alain Nobis, Raymond Danjou, Camille Fournier, Xavier Renoult, Lucien Guervil, Hugues Wanner, Roger Paschel, Nicole Deshayes.
Agent secret de Louis SV, le chevalier d'Éon accomplissait ses missions costumé en femme, ce qui entretint le doute sur son sexe et suscita bien des controverses. L'histoire de cette énigmatique personnalité est contée par Stellio Lorenzi, André Castelot et Alain Decaux dans cette émission qui préfigure "La Caméra explore le temps". Castelot et Decaux débattent pour savoir si le chevalier était un homme - ou une femme.
1959/60Le Secret du chevalier d’Éon / Le Chevalier et la Tzarine / Storie d’amore proibite / Il cavaliere e la zarina (FR/IT) de Jacqueline Audry 
Paris Elysées Films (Andrée Debar)-Gray Films-Italia Produzione, 82 min. – av. Andrée Debar (Geneviève d’Éon), Gabriele Ferzetti (Bernard de Turquet de Mayenne), Dany Robin (comtesse de Monval), Isa Miranda (tsarine Elizabeth Petrovna), Jean Desailly (Louis XV), Simone Valère (marquise de Pompadour), Bernard Blier (baron d’Exter), René Lefèvre (Antoine d’Éon), Bernard Lajarrige (Pascal d’Éon de Beaumont), Jacques Castelot (marquis de l’Hospital), Alberto Farnese (Sergeï Orloff), Henri Virlojeux (Frédéric le Grand).
Le comte Antoine d’Éon menace de léguer ses biens aux Capucins si son fils ne produit pas d’héritier après sept filles. Afin de ne pas être déshéritée, Geneviève d’Éon, élevée en garçon, se fait appeler Charles, monte à cheval comme un écuyère et manie le charme et les armes avec adresse. Elle est engagée dans un régiment de dragons. Dans une lettre à Louis XV, le roi de Prusse, Frédéric II, qui « s’ennuie quand on ne fait pas la guerre » (il parle français avec un lourd accent allemand), se moque ouvertement de la tsarine, très portée sur les hommes. Louis XV décide de faire parvenir cette lettre compromettante à Saint-Pétersbourg pour renverser l’alliance russo-prusse en gestation au profit de la France. Sur ordre du roi, Éon se déguise en femme pour approcher la tsarine et lui transmettre la missive. Bernard l’accompagne en Russie, où, ayant deviné le sexe de son compagnon, il déjoue divers attentats des agents secrets prussiens. La tsarine est séduite par les « robes de Paris » que lui apporte le joli chevalier, mais Bernard se substitue à Éon dans l’obscurité pour passer la nuit avec la souveraine ; pas dupe, celle-ci le récompense le lendemain.
Le début est pure invention, le chevalier s'aventure dans une Russie d'opérette et, comme dans "Victor/Victoria" de Blake Edwards, Jacqueline Audry (une des rarissimes femmes cinéastes de l'Hexagone) y montre une attirance amoureuse entre deux êtres présentés comme de même sexe. Une parabole divertissante sur le travestissement et l’homosexualité féminine, thème cher à la réalisatrice (le scénario est signé Cécil Saint-Laurent et Jean Charles Tacchella), mais très inégal sur le plan de la narration, et parfois même bâclé, sans doute en raison d'une coproduction assez chaotique. Le film a été initialement mis en chantier par Alessandro Blasetti, prévu pour Andrée Debar, Yvonne de Carlo, Marcello Mastroianni et Martin Held (janv. 1956-1958). Jacqueline Audry a déjà dirigé Andrée Debar dans "La Garçonne" (1957) d'après Victor Margueritte. C'est aussi un ancien projet de la Continental allemande à Paris en 1944, avec Arletty (Éon) et Raimu. Tournage en Eastmancolor et Dyaliscope à Billancourt, en extérieurs aux châteaux de Vallière à Mortefontaine (Oise) et Lafayette (Haute-Loire), à Belgrade, Rome et Naples (château royal de Caserte pour St. Petersbourg). Budgeté à 250 millions d'anciens francs, ces aventures du chevalier en jupon - qui se terminent en happy end avec la formation du couple hétérosexuel monogame - récolte un succès moyen (1,4 million d'entrées).
1972® (tv) Figaro ci, Figaro là (FR) d’Hervé Bromberger. – av. Jacques Destoop (le chevalier d’Éon), cf. (6.2).
1996® Beaumarchais l’insolent (FR) d’Edouard Molinaro. – av. Claire Nebout (le chevalier d’Éon), cf. (6.2).
2006[(tv) Le Chevalier d’Éon (JP) de Kazuhiro Furuhashi ; Production I.G.-Shochiku, 24 x 22 min. – Dessin animé.]
2007(tv) Pyerom i chpagoï [Avec plume et épée] (RU) de Yevgeni Ivanov 
DomFilm-Kinopiter (Russiya 30.5.-15.6.08), 12 épis. – av. Anton Makarsky (le chevalier d’Éon), Igor Vassiliev (le chevalier d’Éon âgé), Olga Samoshina (tsarine Elisabeth Petrovna Ire), Sergej Barkovskij (Pierre III), Aleksander Stroev (comte Grigori Orloff), Alexandra Kulikova (Catherine II), Youri Orlov (Sir Williams), Aleksei Barabash (Stanislas Poniatowski), Youri Vladovsky (Louis XV), Valeri Kukhareshin (Louis-François prince de Bourbon-Conti), Viktor Terelva (Frédéric II de Prusse), Yelena Nikolaveva (Anastasia Danilovna Arseniev dite Nastia), Anatoli Kuznetsov (Sergeï Saltykov), Dimitri Podnozov (comte Shuvalov), Vadim Guchtchin (Stark), Youri Lazarev (chancelier Alexis Bestoutchev), Lev Eliseev (Loewald), Michael Razoumovsky (Ivan Chouvalov), Dimitry Podnozov (Alexandre Chouvalov), Kostantin Vorobyov (marquis de L’Hospital), George Traugot (Manstein), Olga Valeeva (Mme de Beaumont), Alex Ingelevitch (Karlouchka), Stanislav Voronetsky (François), Vadim Lobanov (cpt. Arseniev), Vladimir Glatskov (Esterhazy), Igor Chernevitch (ambassadeur Douglas Mackenzie).
A Versailles, Louis XV charge le chevalier d’Éon de veiller à la sécurité de Mme de Beaumont, une espionne du roi qui, sous le couvert d’astrologie doit veiller aux intérêts français à Saint-Pétersbourg, perturber l’alliance entre la Russie et l’Angleterre et convaincre la tsarine Elisabeth Petrovna Ire d’entrer en guerre aux côtés de la France contre Frédéric le Grand ; il faut pour cela discréditer le chancelier Bestoutchev. Cette mission baptisée « Secret du roi » est menée par le prince de Conti, cousin de Louis XV, le chevalier d’Éon qui (déguisée en femme) se fait passer pour sa nièce et l’Écossais Douglas Mackenzie. En route pour la Russie, Mme de Beaumont se fait assassiner par des espions prussiens. Le chevalier d’Éon la remplace à la cour russe, où il/elle s’éprend d’Anastasia Danilovna Arseniev, elle même une des têtes du contre-espionnage russe…. Aventures de froufrous, de cape et d’épée d’après le roman populaire de Valentin Pikul (1972).
2009® (tv) Nicholas Le Floch – L’Affaire Nicolas Le Floch (FR) de Nicolas Picard. – av. Philippe Demarle (le chevalier d’Éon), cf. (5.14).