V - L’ESPAGNE, LE PORTUGAL ET LEURS COLONIES D’AMÉRIQUE

La difficile initiation sexuelle de Philippe III (« El rey pasmado » d’Imanol Uribe, 1991).

1. FELIPE III "El Piadoso" - Maison des Habsbourg (1598 à 1621)

PHILIPPE III "le Pieux", né en 1578, fils de Felipe II et d’Anne d’Autriche. Roi d’Espagne et du Portugal. Reine Marguerite d’Autriche (Margarita de Austria). Leur fille Anne épouse Louis XIII de France. Acquisition coloniale du Nouveau-Mexique et conquête des Philippines.
Intrigues à la cour de Philippe III (« The Adventures of Don Juan » de Vincent Sherman, 1948)
1948® Adventures of Don Juan / GB : The New Adventures of Don Juan (Les Aventures de Don Juan) (US) de Vincent Sherman [et David Butler]. – av. Errol Flynn (Don Juan), Viveca Lindfors (la reine Marguerite d’Autriche), Romney Brent (Philippe III), Pedro de Cordoba (le peintre Francisco Pacheco, 1564-1654). – La reine d’Espagne n’est pas insensible au charme de Don Juan qui sauve la monarchie des intrigues d’un premier ministre félon. – Cf. infra : Don Juan (8.1).
1962® Le sette spade del vendicatore / Sept épées pour le roi (IT/FR) de Riccardo Freda. – av. Gabriele Antonini (Philippe III), cf. (3.2).
1962® Zorro e i tre moschettieri (Zorro et les trois mousquetaires) (IT) de Luigi Capuano. – av. Gordon Scott (Ricardo de Villaverde/Zorro), Nazzareno Zamperla (d’Artagnan), Gianni Rizzo (Philippe III), Nerio Bernardi (Richelieu). – Zorro à la cour d’Espagne déjoue un complot contre le roi, cf. France : Louis XIII (1.8c).
1966(tv) El perro del hortelano [Le Chien du jardinier] (ES) de Pedro Amalio López ; série « Estudio 1 » (TVE 2.2.66), 140 min. – av. Mercedes Barranco, Irene Daina, Fernando Delgado, Concha Leza, Julia Trujillo. –Tombée amoureuse de son propre secrétaire Teodoro, la jeune comtesse de Belflor, Diane, ne peut se résoudre à lui avouer sa flamme parce que l’orgueil de sa classe le lui interdit. Mais elle ne veut pas davantage qu’il épouse Marcelle, une des jeunes filles de sa petite cour. Il faudra les stratagèmes du domestique Tristan pour satisfaire tout le monde... Dramatique d’après la comédie de Lope de Vega (1618).
1969(tv) La dama boba [La Fille sotte] (ES) d’Alberto González Vergel, Cayetano Luca de Tena ; série « Estudio 1 » (TVE 25.3.69), 140 min. – av. Ernesto Aura, Carmen de la Maza, Alicia Hermida, Pepe Martin, Andrés Mejuto, Juio Núñez, Lorenzo Ramirez, Berta Riaza, Dionisio Salamanca. – D’après la comédie de Lope de Vega (1617), cf. film de 2006.
1977Sobaka na sene [Le Chien du jardinier] (SU) de Jan Frid ; Lenfilm Studio, 138 min. – av. Margarita Terekhova (Diana), Mikhail Boyrskiy (Teodoro), Armen Dzhigarkhanyan (Tristan), Elena Proklova (Marcela), Zinalda Sharko (Anarda), Viktor Ilyichyov (Fabio), Igor Dmitriev (comte Federico), Nikolaï Karachentsov (marquis Ricardo). – D’après « El perro del hortelano » (1618) de Lope de Vega, cf. film de 1966.
1980(tv) La dama boba [La Fille sotte] (ES) de Cayetano Luca de Tena ; série « Estudio 1 » (TVE 28.9.80), 140 min. – av. Lola Muñoz (Nise), Rafael Navarro (Octavio), Elisa Ramirez (Finea), Manuel Tejada (Laurencio), Eduardo Martínez (Liseo), Miguel Angel (Pedro), Luisa Armenteros (Celia), José Luis Manrique (Eduardo). – D’après « La fille sotte » de Lope de Vega (1617), cf. film de 2006.
1981(tv) El perro del hortelano [Le Chien du jardinier] (ES) de Cayetano Luca de Tena ; série « Estudio 1 » (TVE 8.5.81), 140 min. –av. Concha Cuetos (Diana), Manuel Gallardo (Teodoro), Luisa Armenteros (Marcela), Francisco Portes (Tristán), Antonio Durán (comte Federico), Chelo Vivares (Dorotea), Marisa Lahoz (Anarda), Augustin Bescos (Camilo). – La comédie de Lope de Vega (1618), cf. film de 1966.
1982(tv) Le Soulier de satin (FR) de Jean-Louis Barrault (th), Jean-Pierre Granval (th), Alexandre Tarta (tv) (FR3 4.3.82), 5h30 min. – av. Jean-Louis Barrault (l’annoncier), Jean-Pierre Bouvier (Don Rodrigue), Hélène Arié (Doña Prouhèze), Michel Herbault (Don Pelage, son époux), Jean Martin (le roi), Bernard Alane (Don Camille), Jean Barney (vice-roi de Naples). – La passion contrariée de Don Rodrigue et de Doña Prouhèze. Le drame mystique de Paul Claudel (à l’origine une pièce-fleuve de sept heures), dont l’action est située entre 1588 (le désastre de l’Armada) et 1620 (la Guerre de Trente Ans) en Espagne, en Afrique et au Nouveau Monde. Jean-Louis Barrault dirigea la première du drame à la Comédie-Française à Paris en novembre 1943.
1983(tv) Lope de Vega (ES) de Josefina Molina ; Television Española, série « Paisaje con figuras » (TVE 13.12.84), 43 min. – av. José Lifante (Lope de Vega). – Docu-fiction sur la vie de l’écrivain Lope Félix de Vega Carpio (1562-1635).
1984/85*O sapato de cetim / Le Soulier de satin (PT/FR/DE/CH) de Manoel de Oliveira ; Paolo Branco/Metro E Tal-Films du Passage-INA-WDR-SSR, 410 min. – av. Luis Miguel Cintra (Don Rodrigue de Manacor), Patricia Barzyk (Doña Prouhèze), Anne Consigny (Marie des Sept-Epées), Bernard Alane (le vice-roi de Naples), Henri Serre (Philippe II), Jean-Yves Berteloot (Philippe III). – Le drame de Paul Claudel (cf. 1982). Scrupuleusement fidèle au dramaturge mystique, Oliveira compose ses scènes en plans larges et fixes (des cadrages très picturaux à la Velazquez ou Vermeer), obligeant ses 85 comédiens, tous brillants, à une diction rigoureuse et altière. Pas pour tout le monde, mais un spectacle somptueux, entre cinéma et théâtre baroque, qui témoigne d’une rare compréhension de l’univers claudélien.
1996® El perro del hortelano (Le Chien du jardinier) (ES/PT) de Pilar Miró. – av. Emma Suárez (Diana, comtesse de Belflor), Carmelo Gómez (Teodoro), Fernando Conde (Tristan), Ana Duato (Marcela), Michel Rellán (Fabio), Juan Gea (Federico). – cf. Italie (1), action déplacée à Naples au XVIIe s., d’après la comédie de Lope de Vega (1618).
2006La dama boba [La Fille sotte] (ES) de Manuel Iborra ; Flamenco Films-De Planeta-Belén Gómez García-TVE, 97 min. – av. Silvia Abascal (Finea), José Coronado (Laurencio), Macarena Gómez (Nise), Roberto Sanbmartín (Liseo), María Vázquez, Juan Díaz (Pedro), Verónica Forque (Otavia). – Au XVIIe siècle, deux sœurs s’échappent de la société machiste de leur époque, l’une en se réfugiant dans la littérature, l’autre en jouant à l’idiote. Mais leur rivalité pour un même homme réveille leur vraie personnalité. D’après « La Fille sotte », comédie de Lope de Vega (1617). Tournage au studios d’Alicante
2009(tv) Le Soulier de satin (FR) d’Olivier Py (th), Vitold Krysinsky (tv) (Arte 1.11.-6.12.09), 6 x 110 min. – av. Jeanne Balibar (Doña Prouhèze), Philippe Girard (Don Rodrigue de Manacor), Elizabeth Mazev (Doña Isabel), Mireille Herbstmeyer (Doña Honoria), Miloud Khetib (Don Camille). – Le pièce de Paul Claudel, enregistrée dans son intégralité à l’Odéon à Paris (et diffusée sur six dimanches matin), cf. 1982.

1.1. "Histoire de Gil Blas de Santillane" d'Alain-René Lesage

roman picaresque français (écrit entre 1715 et 1735) dont l’action se déroule sous les règnes de Philippe III et de Philippe IV d’Espagne.
1955Les Aventures de Gil Blas de Santillane / Una aventura de Gil Blas (FR/ES) de René Jolivet et Ricardo Muñoz Suay ; Vascos Films-Benito Perrojo, 94 min. – av. Georges Marchal (Gil Blas), Barbara Laage (Antonia Caldera), Suzanna Canales (Doña Aurora Mencia), Jacques Castelot (marquis de Mosquera), Marthe Mercadier (Serafine), Antonio Riquelme (Dr. Sangrado), Georgette Anys (Maria), Jean Lefebvre (Scipion), Claude May (Camille), Fernando Rey (cpt. Rolando). – En route pour Salamanque pour se préparer à la prêtrise, Gil Blas est capturé par des bandits. Il participe ainsi à l’enlèvement de Doña Aurora Mencia, l’épouse du marquis de Mosquera. Il s’en éprend tout en la respectant et s’enfuit avec elle. Après diverses intrigues à la cour d’Espagne, il finit par tuer en duel l’époux jaloux d’Aurora, déterminé à anéantir le couple, et se débarrasse également de la perverse Antonia Caldera, une comédienne réputée qui cherchait à le séparer de son amour. Tournage en Agfacolor à Billancourt (Paris-Studios-Cinéma) et en extérieurs à Tolède.
1974(tv) Gil Blas de Santillane (FR) de Jean-Roger Cadet ; ORTF (FR3 2.-25.4.74), 13 x 26 min. – av. Gérard Giroudon (Gil Blas), Michel Puterflam (le romancier Alain-René Lesage), Piermy (son valet), Guy Kerner (comte de Lirias), Jacques Dannoville (Rolando), Josée Yanne (comtesse de Lirias), Jean Puyberneau (oncle de Gil Blas), Maria Loret (mère de Gil Blas), Jean-Louis Allibert (père de Gil Blas), Marie-Lise Bomme (Doña Aurora Mencia), Jean Saudray (le Corregidor), Michel Bardinet (Don Bernardo de Castil Blazzo), Jacques Eyser (l’archevêque de Grenade), Philippe Castelli (Tonos de La Fuente), Pierre Plessis (mendiant), Bernard Dumaine, John Balmer . – Le comte de Lirias convie l’écrivain Lesage (1665-1747) dans son château. Ce dernier évoque pour lui les aventures de Gil Blas, fils d’écuyer et de duègne à Santillane, qui sauve une aristocrate des brigands et vit de multiples aventures entre Salamanque et Grenade, au service de divers gentilhommes et même de l’archevêque de Grenade. – Episodes : 1. « La route de Salamanque » – 2. « La caverne » – 3. « Le trésor du moine » – 4. « Aurore » – 5.-6. « La grange à Thomes » – 7. « Don Bernardo de Castil Blazzo » – 8-9. « Herminia » – 10. « Le licencié de Sedillo » – 11. « Gil Blas, médecin » – 12.-13. « L’archevêque de Grenade ».