V - L’ESPAGNE, LE PORTUGAL ET LEURS COLONIES D’AMÉRIQUE

Le père Junipero Serra (Michael Rennie) fonde une mission en Californie (« Seven Cities of Gold », 1956).

10. COLONIES ESPAGNOLES ET PORTUGAISES EN AMÉRIQUE

10.1. La Californie

colonisée par les Espagnols en 1769.
1912The Little Indian Martyr (US)
Selig Polyscope Co., 305 m.
1912When California was young (US) de Rollin S. Sturgeon 
Vitagraph Co. of America, 1 bob. – av. Earl Williams, Mary Charleson, Robert T. Thornby.
1914The Coming of the Padres (US) de Lorimer Johnston 
American Film Co. (Santa Barbara), 2 bob. – av. Sydney Ayres, Vivian Rich, Jack Richardson, Carolyn Cooke, Louise Lester, Charlotte Burton.
La missionarisation de la Californie, tourné à l’occasion du bicentenaire de la naissance du père Junipero Serra (cf. film de 1955).
1934La cruz y la espada / Oro de California / The Cross and the Sword (US) de Frank Strayer 
Fox Film (v. espagnole), 73 min. – av. José Mojica, Juan Torena, Anita Campillo, Lucio Villegas. – L'action des missions franciscaines en Californie vers 1770 et la découverte de l’or.
1952The Kissing Bandit (Le Brigand amoureux) (US) de Laszlo Benedek 
Joe Pasternak/Metro-Goldwyn-Mayer, 102 min. – av. Frank Sinatra (Ricardo), Kathryn Grayson (Teresa), J. Carrol Naish (Chico), Mildred Natwick (Isabella), Ricardo Montalban, Cyd Charisse, Ann Miller (danseur et danseuses à la fiesta).
Vers la fin du XVIIIe siècle, le fils timoré d’un bandit local surnommé « The Kissing Bandit » tente d’égaler son géniteur. Petite bande de cape et d’épée en chansons, filmée en Technicolor à Sonora (Ca.). Mis sur pied par Robert Z. Leonard, le film est confié au débutant Laszlo Benedek. Un échec commercial total et le nadir des carrières de Sinatra et Grayson, qui poussent la chansonnette en ferraillant.
1954(tv) The Story of Father Juniper Serra (US)
« The Hallmark Hall of Fame » (NBC 23.5.54), 40 min. – av. Robert Warwick (père Junipero Serra). – La vie de Serra (1713-1784), le fondateur de la première mission à San Francisco en 1775.
1954(tv) The Gentle Conqueror (US) de William J. Thiele 
« Cavalcade of America » (ABC 9.11.54). – av. Wilton Graff (père Junipero Serra), Lamont Johnson, Ted de Corsia, Pitt Herbert, Richard Beymer. – L’évangélisation des Indiens par Junipero Serra et l’expédition Portola à San Diego en 1769 (cf. film suivant).
1955*Seven Cities of Gold (Le Secret des sept cités) (US) de Robert D. Webb [et René Cardona] 
R. D. Webb, Barbara McLean/20th Century-Fox, 103 min. – av. Richard Egan (José Mendoza), Anthony Quinn (cpt. Gaspar de Portola), Michael Rennie (le père Junipero Serra), Jeffrey Hunter (Matuwir), Rita Moreno (Ula).
En 1769, une expédition espagnole part du Mexique pour conquérir la Californie où l’on soupçonne de l’or (les légendaires « sept cités de Cibola ») et se heurte aux indigènes à la hauteur de l’actuel San Diego. Le père Junipero Serra (1713-1784) prend la défense des Indiens Ipai, Tipai et Chumash, qu’il finit par convertir à force de faire barrage par la foi à la cruauté des conquistadors. Un projet de Robert Webb et de son épouse Barbara McLean, tourné en CinemaScope et couleurs DeLuxe en extérieurs au Mexique (Guadalajara et Manzanillo). Comme d'habitude, Hollywood est loin des faits: la canonisation de Junipero Serra par le Vatican en automne 2015 provoquera protestations et manifestations à la mission de Carmel, où les Amérindiens accusent ce missionnaire musclé d'être l'oppresseur cruel de leurs ancêtres et considèrent la colonisation de la Californie comme une forme de génocide.
1977® (tv+ciné) Father Kino, Padre on Horseback / Mission to Glory : A True Story / The Father Kino Story / Savage Hunter (vd) (US) de Ken Kennedy. – av. Richard Egan (Eusebio Francisco Kino), Arizona (Sonora) et Californie en 1681 : exploits du missionnaire jésuite Kino, cartographe et cosmographe royal (cf. infra : Nouvelle-Espagne 10.2).
1991 [sortie : 1993]® *Kino / Kino : La leyenda del padre negro (MX) de Felipe Cazals. – av. Enrique Rocha (Eusebio Francisco Kino). – cf. infra : Nouvelle-Espagne (10.2).