XIII - AMÉRIQUE DU NORD

2. LES PREMIERS COLONS ET LA FONDATION DE LA NOUVELLE-FRANCE, LA NOUVELLE-ANGLETERRE ET LA NOUVELLE-HOLLANDE

2.8. L'Amérique du Nord au XVIIIe siècle (divers)

Développement de la vie coloniale à l’ombre de l’antagonisme croissant entre l’Angleterre et la France : 50’000 habitants francophones (Louisiane et Québec) contre un million et demi de colons anglais en 1754, disséminés entre la côte est, la Nouvelle-Ecosse, Terre-Neuve et la Terre de Rupert (compagnie de la baie d’Hudson). Expansion progressive des colons américains à l’ouest après la création des Etats-Unis en 1783, recul inexorable de la population amérindienne.
1910Taming a Husband (US) de David Wark Griffith ; Biograph Co., 986 ft. – av. Florence LaBadie, Arthur Johnson, Tony O’Sullivan, Vivan Prescott, Mack Sennett. – Comédie de mœurs.
1917The Little Chevalier (US) d’Alan Crosland ; Edison Mfg. Co., 4 bob. – av. Shirley Mason, Ray McKee, Richard Tucker, Joseph Burke. – En 1700, un Français à la Nouvelle-Orléans cherche à se venger.
1918God and the Man (GB) d’Edwin J. Collins ; Ideal Film Lending Co., 2246 m./6 bob. – av. Langhorne Burton (Christiansen), Joyce Carey (Priscilla Sefton), Bert Wynne (Richard Christiansen), Edith Craig (Dame Christiansen), E. Vivian Reynolds (John Wesley, fondateur du Méthodisme). – Mélodrame situé en 1745, le fils d’un aristocrate poursuit le séducteur de sa sœur jusqu’au Labrador (Québec), mais sa vengeance est condamnée par l’enseignement du méthodiste britannique John Wesley (1703-1791). Film produit par l’Eglise méthodiste.
1924Frontier Woman (US) de Webster Campbell ; The Chronicles of America Picture Corp. (Yale University Press)-Pathé Exchange, 2 bob./30 min. – av. Jane Thomas (Margaret Johnston), Joe King (Edward Johnston), Jack W. Johnston (Jon Sevick), Jack Baston (Major Patrick Ferguson), George De Luca (Rev. Doak), Arthur Dewey (William Campbell), Morgan Jones (Major William Duncan). – Une veuve de pionnier et ses deux filles luttent pour survivre en 1780 dans un hameau des montagnes du Tennessee.
1931The Great Meadow (US) de Charles Brabin ; Metro-Goldwyn-Mayer, 80 min. – av. John Mack Brown, Eleanor Boardman, Lucille Le Verne, Anita Louise. – En 1775, la traversée périlleuse des colons de Virginia au Kentucky, leurs combats contre les Shawnees.
1935*Naughty Marietta (La Fugue de Mariette) (US) de W. S. Van Dyke ; Hunt Stromberg/Metro-Goldwyn-Mayer, 106 min. – av. Jeanette MacDonald (Mariette/Marie de Namours de la Bonfain), Nelson Eddy (capt. Richard Warrington), Frank Morgan (gouv. Gaspard d’Annard), Elsa Lanchester (Mme d’Annard), Douglass Dumbrille (prince de Namours de la Bonfain), Joseph Cawthorn (Schuman), Cecilia Parker (Julie), Walter Kingsford (Don Carlos de Braganza).
Chassés de France, des amants cherchent leur bonheur en Louisiane v. 1750 (opérette). Premier film du couple chantant MacDonald-Eddy, un immense succès populaire. Oscar 1936 pour le son, nomination comme meilleur film de l’année, Photoplay Award.
1939The Story That Couldn’t Be Printed (US) de Joseph Newman ; Metro-Goldwyn-Mayer, série « John Nesbitt’s Passing Parade », 8 min. – av. Victor Kilian (John Peter Zengler), John Hubbard (Alexander, l’avocat), Carl Stockdale (Hank), Vera Tattersall (Mrs. Zengler), Frederick Worlock (gén. Cosby), Anthony Allan. – New York 1734/35, le journaliste Zengler est accusé de sédition ; son acquittement pose les bases du concept de la liberté de la presse.
1940New Moon (L’Île des amours) (US) de Robert Z. Leonard (et W. S. Van Dyke) ; Hunt Stromberg/Metro-Goldwyn-Mayer, 105 min. – av. Jeanette MacDonald (Marianne de Beaumanoir), Nelson Eddy (Charles, duc de Villiers), Mary Boland (Valérie de Rossac), George Zucco (vicomte Rabaud), H. B. Warner (Père Michel), Grant Mitchell (gouverneur de la Nouvelle-Orléans), John Miljan (Pierre Brugnon).
Entre la Nouvelle-Orléans et la Martinique vers 1770 : une aristocrate française, héritère de plantations en Louisiane, s’éprend d’un ennemi d’un ennemi politique. Opérette filmée à Culver City et sur Santa Catalina Island.
1940The Baron and the Rose / Black and White / The Red Rose (US) de Basil Wrangell ; « John Nesbitt’s Passing Parade », Metro-Goldwyn-Mayer, 11 min. – av. George Tobias (Henry Stiegel). – L’histoire de Henry William Stiegel (1729-1785), verrier à Manheim, en Pennsylvanie.
1949Mr. Whitney Had a Notion (US) de Gerald Mayer ; série « Passing Parade », Metro-Goldwyn-Mayer, 11 min. – av. Lloyd Bridges (Eli Whitney), Erville Alderson (Thomas Jefferson), Howard Negley, Harry Hayden, Mitchell Lewis, John Nesbitt (narration). – Mécanicien et industriel, Eli Whitney (1765-1825) invente le cotton gin, une égreneuse qui provoquera l’explosion de la culture du coton.
1953Sangaree / Savannah (US) d’Edward Ludwig ; Paramount, 96 min. – av. Fernando Lamas, Arlene Dahl, Patricia Medina, Charles Korvin. – En 1781 en Louisiane : sur son lit de mort, le général Darby, un riche planteur, confie la gestion de ses immenses plantations à Moralès, jeune affranchi auquel il a fait faire des études de médecine, ce que désapprouve sa fille, l’arrogante Nancy, et le reste de la famille. Mélo rocambolesque filmé en Technicolor et en 3D.
1952(tv) Dutch Treat (US) d’Albert McCleery ; « Hallmark Hall of Fame » (NBC 7.9.52). – av. Cliff Hall, Patricia Peardon, Fred Beir, Ruth Saville, Will Hussung, Billy M. Greene, Robert Bolger, Ann Sorg, Bill Penn. – Les anciennes rues de Broadway à New York en 1720.
1952(tv) Mr. And Mrs. Freedom (US) de William Corrigan ; « Hallmark Hall of Fame » (NBC 15.6.52). – av. William Darrid (John Peter Zenger), Alfreda Wallace (Anna Zenger), Howard Wierum (Andrew Hamilton), Moultrie Patten (Francis Harrison), John McGovern (James Alexander), Lou Polan (juge DeLancey), Jason Johnson (shérif), Eugene Steiner. – John Peter Zenger (1697-1746), un journaliste new-yorkais, est emprisonné en 1734 pour avoir dénoncé la corruption de l’administration britannique, puis acquitté. Le combat pour la liberté de la presse en Amérique.
1953(tv) The Trial of John Peter Zenger (US) de Paul Nickell ; « Studio One » (CBS 12.1.53). – av. Eddie Albert (John Peter Zenger), Murray Matheson, Marian Seldes, Frederick Worlock. – Le procès du journaliste J. P. Zenger en 1734/35 (cf. supra).
1953(tv) Mightier Than the Sword (US) de William J. Thiele ; « Cavalcade of America » (NBC 18.3.53), 30 min. – av. Douglas Kennedy (John Peter Zenger), Eduard Franz, Adele Longmire, Robert Rockwell, Hayden Rorke. – Le procès du journaliste J. P. Zenger en 1734/35 (cf. supra).
1953(tv) Sam and the Whale (US) de Tim Whelan ; Gil Ralston & Arthur Ripley, « Cavalcade of America » (ABC 29.9.53), 30 min. – av. Cecil Kellaway (Sam Mulford), Rex Evans, Doris Lloyd, Evelyn Ankers, Charles Nolte, John Dodsworth. – En 1712, Sam Mulford, un baleinier américain de Long Island, se rend à la cour d’Angleterre pour protester contre les méthodes des collecteurs de taxes.
1954(tv) The Splendid Dream (US) de William J. Thiele ; « Cavalcade of America » (ABC 16.3.54), 30 min. – av. Leo G. Carroll (William Penn), Richard Stapley, Mark Dana, John Dodsworth, Leonard Mudie. – William Penn signe la « Pennsylvania Constitution » de 1701.
1954(tv) Courage in Connecticut (US) « Cavalcade of America » (ABC 22.6.54), 30 min. – av. Booth Colman, Sean McClory, Anne Kimbell.
1955(tv) Naughty Marietta (US) de Max Liebmann (NBC 15.1.55), 90 min. – av. Patrice Munsel, Alfred Drake, John Conte, Gale Sherwood, Don Driver. – Opérette, cf. film de 1935.
1971-75(tv) Les Forges de Saint-Maurice (CA) de Louis Bédard, Richard Martin ; Société Radio-Canada (CBC 11.9.72-19.5.75), 108 x 30 min. – av. Bernard Assiniwi (Bras-d’Ours), France Berger (Lotte Sauvage), Serge Bossac (Le Récollet), Alpha Boucher (Le Gros), Jacques Brouillet (Nicolas), Elisabeth Chouvaldidze (Josephte Duplessis), Coulette Courtois (Ida Godard), Jean Lajeunesse (Louis-Jean de Courval), Pascal Rollin (M. de Vézin), Jean Leclerc (Louis-Godefroy de Tonnancourt). – Etude de mœurs, vie quotidienne et drame historique lors de la naissance de la première industrie métallurgique québécoise : en 1737, les forges de Saint-Maurice qui dirige M. de Vézin jouent un rôle de premier plan dans l’économie de la Nouvelle-France.
1977® (tv) *Roots (Racines) (US) de David Greene, Marvin J. Chomsky, John Erman, Gilbert Moses. – av. LeVar Burton (Kunta Kine), Thalmus Rasulata (Omoro), Cicely Tyson (Binta), Ren Woods (Fanta). – Les premiers transports d’esclaves noirs pour l’Amérique en 1767 (à partir de l’épisode 3). Venus de Gambie, ils sont vendus à Annapolis, dans le Maryland (d’après le roman « Roots : The Saga of an American Family » d’Alex Haley). Une saga manichéenne et romantique qui passe à côté de son sujet.
1978(tv) [épisode] Centennial – 1. Only the Rocks Live Forever (US) de Virgil Vogel ; NBC-Universal-John Wilder (NBC 1.10.78), 180 min. – av. Robert Conrad (Pasquinel), Richard Chamberlain (Alexander McKeag), David Janssen (Paul Garrett), Raymond Burr (Heermann Bockweiss), Sally Kellerman (Lisa Bockweiss), Michael Ansara (Lame Beaver, chef Arapaho), Barbara Carrera (Clay Basket, sa fille). – La saga du développement politique, économique et culturel du Colorado à partir de 1750 jusqu’au présent, situé dans une ville fictive du nom de Centennial. Un feuilleton-fleuve de 24 heures (12 x 120 min.) d’après le best-seller de James A. Michener (coûts : 20 millions $).
1978*(tv) The Awakening Land – 1. The Trees – 2. The Fields – 3. The Town (US) de Boris Sagal 
Bensen-Kuhn-Sagal Prod.-Warner Bros. Television (NBC 19.2.+20.2.+21.2.78), 6 x 45 min./320 min. – av. Elizabeth Montgomery (Sayward Luckett Wheeler), Hal Holbrook (Portius Wheeler), Jane Seymour (Genny Luckett), Steven Keats (Jake Tench), Louise Latham (Jary Luckett), Tony Mockus Jr. (Worth Luckett), Derin Altay, Michelle Stacy.
Exploits d’une Frontierwoman qui débarque en 1790 dans les forêts de l’Ohio, épousera un juriste du Massachussetts et finira mère de gouverneur. Remarquable évocation par son authenticité et sa photo (Michel Hugo), d’après le roman de Conrad Richter.
1980(tv+ciné) A Time for Miracles (US) de Michael O’Herlihy ; ABC Circle Films-Jimmy Hawkins Company (ABC 21.12.80), 97 min. – av. Kate Mulgrey (sainte Elizabeth Seton), Robin Clarke (William Seton, son époux), Jean-Pierre Aumont (Père DuBois), Rossano Brazzi (Filippo Fillici), John Forsythe (Postulator), Lorne Greene (l’évêque John Carroll). – La vie de la première femme canonisée du Nouveau-Monde, Elizabeth Ann Bayle Seton (1774-1821), convertie au catholicisme en 1805 et déclarée « bienheureuse » en 1963 par le pape Jean XXIII.
1984(tv) Les Aventuriers d’un Nouveau Monde / Frontier / Die Abenteuer einer Lady (FR/GB/DE/IT/CH/LX/CA) de Victor Vicas, Pierre Lary et Allan Kroeker 
FR3-Télécip-HTV-ZDF-Canal Plus-CBC-RAI-RTL (Canal+ 4.10.86 / FR3 16.1.-20.2.87 / ZDF 23.7.87), 6 x 52 min. – av. Daniel Ceccaldi (baron Armand Griffard de La Sourdière), Mathieu Carrière (cpt. Johann Richter), Matt Birman (Faucillon), Mel Martin (Lady Ann Howard), Neil Munro (Philippe La Motte), Graham Greene (Sakomonte Se), Douglas Wilmer (Sir Charles Adderley, Lord Norton), Paolo Baroni (père Barnabé), Carmen Scarpitta (Jeanne Faucillon), (Tohahonko, chef Iroquois).
Canada en 1743, dans la baie d’Hudson : Lady Howard, une espionne anglaise au service de Lord Norton, conseiller de George II, essaie d’empêcher les Français de rallier les Iroquois à leur cause. Lors de la traversée de l’Atlantique, Louisbourg, elle séduit le jeune baron Griffard, qu’ensuite, démasquée, elle fait jeter en prison avec son compagnon indien Faucillon. Tous se retrouvent en territoire indien, captifs des Micamah, s’échappent, et tandis que les Anglais assiègent Louisbourg, ils règlent leurs comptes. Grande saga filmée en Angleterre (Bristol, Bath), en France (Paris, Vaux-le-Vicomte) et au Canada (Toronto). Victor Vicas décède en cours de tournage. – Episodes : 1. « De la rencontre d’une lady, d’un baron et d’un Iroquois » – 2. « L’Aventure est à l’ouest » – 3. « Les Amériques » – 4. « La Mission » – 5. « Les Bas-fonds de Londres » – 6. « La Bataille de Louisbourg ».
1996(vd) Gospel of Liberty (US) d’Andrew Gardner II ; Colonial Williamsburg Foundation, 37 min. – av.William Barker (Thomas Jefferson), Dan Bjick (Isaac Winston), Kristen Spivey (Sarah Henry), Felix Simmons Sr. (esclave Harry), Oteka Ball (Charra Davies), Bill Weldon (Samuel Morris), B. J. Pryor (Rev. Dawson), John F. Love (Benjamin Waller), Steve Holloway (gouverneur Dinwiddie), Eric Booth (Rev. Davies), Murray Schoolbraid (gouverneur Gooch), John W. Turner (One-Eye Robinson). – Le réveil spirituel (Great Awakening) qui secoue l’Amérique du Nord britannique entre 1730-1750. Docu-fiction à caractère didactique.
1997(vd) Don’t Wanna Slave No More (US) de William G. Wagner ; Colonial Williamsburg Foundation, 60 min. – av. Alex Clark (col. Nathaniel Burwell), Stan Beadle (Lewis Burwell III), Harvey L. Bakari (Angola Pete), Michael Lord. – Film didactique : les esclaves noirs de Virginie à l’aube de la Révolution américaine, dans la plantation de Carter’s Grove fondée par Nathaniel Burwell (1680-1721).
1998(vd) No Master Over Me (US) de William G. Wagner ; Colonial Williamsburg Foundation, 60 min. – av. Arte Johnson (Matthew Ashby), Deanna Brewster (Matilda Addison), Rose Byrd (Ann Ashby), Clip Carson (John Blair), Jack Flinton (John Randolph), Mark Howell (Gouv. Botetourt), Carson Hudson (William Nelson). – Film didactique : la vie de l’esclave noir Matthew Ashby (1727-1771) à Williamsburg, qui parviendra à faire affranchir toute sa famille en 1769.
1998(vd) A Day in the Life (US) de Michael J. Lombardi ; Colonial Williamsburg Foundation, 60 min. – av. Drew Pittman, Valerie Perry, David Schmidt, Dakari Watson, Walker Howlett, Emily James, Diane Landon. – Film didactique : trois enfants, un apprenti, une fille de la bourgeoisie et un esclave noir, dans le Williamsburg des années 1740.
2001(vd) Hostages of Two Worlds (US) de Paul Charles ; Frances Burroughs-Colonial Williamsburg Foundation, 60 min. – av. Daniel Garneaux (John Nettles), Stan Beadle (Richard Boyle), Russell Beverly (John Montour), Ron Carnegie (Henry Ashurst), Donald Coleman (Gouv. Spotswood), James Scott Green (Hugh Jones), Frank Guite Sr. (Canasteego), Franklin Blueskye (Nopkehe), Christopher Allen (révérend Blair), P. J. Pryor (Emmanuel Jones). – Film didactique : inaugurée en 1693, la « Brafferton Indian School » au William & Mary College à Williamsburg (Virginie) tente de transformer de jeunes Peaux-Rouges en « Anglais civilisés », sachant lire et écrire, et instruits dans les principes du christianisme. L’enseignement, peu fréquenté (les Iroquois refusent d’y envoyer leurs enfants), produit un effet contraire : les meilleurs élèves (par ex. John Nettles, de la nation des Catawba, v. 1760) apprennent suffisamment sur la culture britannique pour lui tourner le dos et défendre leur propre mode de vie. L’école fermera en 1776.
2005(tv) Le Rouge et le Noir … au service du Blanc ! (L’Esclavage en Nouvelle-France) (CA) de Marquise Lepage ; Productions du Cerf-Volant-Productions ECP-Téléquébec-TV5 (Téléquébec 20.10.05), 60 min. – Docu-fiction avec reconstitutions et comédiens anonymes : des esclaves indiens et noirs tentent de se révolter. Inspiré par des événements de 1734 à Montréal rapportés dans l’ouvrage « Le procès de Marie-Joseph Angélique » de Denyse Beaugrand-Champagne (2004).
2016(tv) Stranded (US) de Holly Dale
série "Timeless" (NBC 21.11.16), 42 min. - av. Salvator Xuereb (Louis Coulon de Villiers), Karina Lombard (Nonhelema), John Getz (Benjamin Cahill). - Trois voyageurs dans le temps se retrouvent en Pennsylvanie en l'an 1754.