XII - LES ÉTATS-UNIS AU XIXe SIÈCLE

7. LA RECONSTRUCTION - 1865-1900

Successeur de Lincoln, Andrew Johnson (Van Heflin) cherche la réconciliation nord-sud (« Tennessee Johnson », 1942)

7.2. La présidence controversée d’ANDREW JOHNSON - 1865/1869

Autodidacte, ancien gouverneur militaire du Tennessee, puis vice-président républicain de Lincoln auquel il succède après son assassinat. Déclenche les guerres indiennes à grande échelle et suscite l’achat de l’Alaska à la Russie (1867). A l’instar de Lincoln, « Tennessee Johnson » (1808-1875) souhaite opérer une réconciliation rapide du Sud et du Nord, mais il n’a pas l’autorité suffisante pour s’imposer à son propre parti qui lui reproche sa faiblesse à l’égard des anciens « rebelles » et le soupçonne de sympathies pour des thèses sudistes (il tente de s’opposer à l’amendement accordant l’égalité des droits politiques aux Noirs). Il entre en conflit ouvert avec le Congrès qui le traduit en jugement devant le Sénat pour avoir violé une loi. THADDEUS STEVENS (1792-1868), congressiste du Nord et défenseur de l’égalité raciale, demande l’impeachment. Le 16 mai 1868, la destitution du président est évitée de justesse grâce au vote du sénateur EDMUND GIBSON ROSS (1826-1907). – Au risque de sa carrière, HORACE GREELEY (1811-1872), fondateur du « New York Tribune », premier journal des Etats-Unis (1841), mène une croisade pour faire libérer Jefferson Davis, l’ancien président des états sécessionnistes.
1922® In the Days of Buffalo Bill (US) d’Edward Laemmle. – av. Harry Myers (Andrew Johnson).
1934® The Mighty Barnum (US) de Walter Lang. – av. Davison Clark (Horace Greeley).
1937The Toast of New York (L’Or et la Chair) (US) de Rowland V. Lee ; RKO Radio Pictures, 100 min. – av. Edward Arnold (James Fisk), Cary Grant (Nick Boyd [=Jay Gould]), Frances Farmer (la cantatrice Josie Mansfield), Jack Oakie, Donald Meek (Daniel Drew), Clarence Kolb (Cornelius Vanderbilt). – La carrière du requin de la finance à Wall Street, James Fisk (1834-1872), qui finit tué par la foule en colère après le « vendredi noir » de septembre 1869.
1938The Texans (La Ruée sauvage) (US) de James Hogan
Lucien Hubbard/Paramount, 92 min. - Joan Bennett (Ivy Preston), Randolph Scott (Kirk Jordan), May Robson (Granny), Walter Brennan (Chuckawalla), Robert Cummings (Alan Sanford), Robert Barrat (major Middleback), Harvey Stephens (ltn. David Nicholas), Chris-Pin Martin (Juan Rodriguez).
En 1895, alors que la guerre de Sécession se termine et les profiteurs de guerre envahissent le Sud. A Indianola, au Texas, Ivy Preston livre une cargaison de fusils à son fiancé Sanford qui veut continuer le combat contre les Yankes avec l'aide des Armées de Maximilien, l'empereur du Mexique. Jordan, un sudiste, réussit à soustraire à la vigilance des yankees un troupeau de dix mille bêtes en lui faisant franchir le fleuve pour se réfugier au Mexique. Le major Middlebeck le poursuit, mais se fait tuer par les Comanches. De retour du Mexique, Sanford annonce la mort de Maximilien. - L'histoire authentique du premier convoyage de bétail sur la piste de Chisholm (exploit déjà illustré dans "North of 36" d'Irvin Willat en 1924).
1942Tennessee Johnson / GB : The Man on America’s Conscience (1942) de William Dieterle ; J. Walter Ruben, Irving Asher/Metro-Goldwyn-Mayer, 103 min. – av. Van Heflin (président Andrew Johnson), Lionel Barrymore (Thaddeus Stevens), Morris Ankrum (Jefferson Davis), Ruth Hussey (Eliza McCardle Johnson), Montagu Love (Salomon P. Chase, président de la Cour Suprême), Charles Dingle (sénateur Jim Waters), Albert Morin (Clémenceau), Charles Ray (Jefferson Davis), Ed O’Neill (Abraham Lincoln), Richard Nichols (Tad Lincoln), Alan Craig (Sam Andrews), William B. Davidson (John C. Breckenridge, vice-président), Harrison Greene (gén. Ulysses S. Grant). – À l’origine un tailleur analphabète, l’ex-gouverneur du Tennessee, qui a refusé de faire sécession en 1861 est nommé vice-président en 1864. A la présidence après le décès de Lincoln, il affronte le républicain Stevens et frôle la destitution (« empeachment ») pour avoir déclaré l’amnistie des ex-Confédérés. Le film, qui dépeint Thaddeus Stevens comme un vil intriguant, passe sous silence le fait que Johnson ne voulait pas accorder aux ex-esclaves le droit de vote et de propriété, dénotant des conceptions racistes qui furent les vraies raisons de sa mise en accusation au Sénat. « Biobic » onéreux produit par la très conservatrice MGM (Mayer est républicain), qui en confie paradoxalement la réalisation à l’émigré allemand William Dieterle, connu pour son engagement progressiste et anti-hitlérien (« The Story of Louis Pasteur », « The Life of Emile Zola », « Juarez » etc.). Dieterle sauve les meubles sans avoir les moyens de renverser la vapeur. – Des séquences du film servent à fabriquer les c.m. « Jefferson Davis Declares Secession » (6 min.) et « Johnson and Reconstruction » (33 min.) distribués par Teaching Film Custodians.
1953(tv) The Arrow and the Bow (US) série « Cavalcade of America » (NBC 7.1.53), 30 min. – av. Sean McClory (Andrew Johnson), Elena Verdugo (Eliza McCardle Johnson), Booth Colman. – La carrière de Johnson, qui commença comme tailleur.
1953® (tv) Soldier of Peace (US) d’Alfred Scott ; « The Hallmark Hall of Fame » (NBC 17.5.53). – av. Stephen Courtleigh (gén. Robert E. Lee). – La vie du général Lee après la guerre civile (cf.).
1953(tv) One Nation Indivisible (US) de William J. Thiele ; série « Cavalcade of America », E. I. du Pont de Nemours-Jack Chertok Prod. (NBC 22.12.53), 60 min. – av. Edgar Buchanan (Horace Greeley), Fay Wray, Lyle Talbot, Raymond Greenleaf, Frank Ferguson. – La croisade de Horace Greeley pour la libération de Jefferson Davis, au risque de sa propre carrière, selon une promesse faite à Lincoln.
1953(tv) The Impeachment of Andrew Johnson (August 1867-May 16, 1868) (US) de Sidney Lumet ; série « You Are There » no. 11 (CBS 12.4.53), 30 min.
1954(tv) Path of Peace (US) « The Hallmark Hall of Fame » no. 128 (NBC 31.10.54). – Horace Greeley défend le président confédéré Jefferson Davis en 1865.
1956(tv) William Jennings Bryan’s Presidential Nomination (July 8, 1896) (US) série « You Are There » no. 128 (CBS 15.4.56), 30 min. – av. Ainslie Pryor (William Jennings Bryan).
1956(tv) A Profile in Courage (US) « The Kraft Television Theatre » no. 461, d’apr. John F. Kennedy (NBC 16.5.56), 60 min. – av. James Whitmore (Edmund G. Ross), Victor Jory, Robert H. Harris. – Le 16 mai 1868, Edmund G. Ross empêche la destitution d’Andrew Jackson au Sénat.
1959(tv) The Plot to Assassinate President Johnson (US) série « The Rough Riders » no. 18 (ABC 5.2.59), 30 min. – av. Broderick Crawford (William Quantrill), Barbara Woodell (Elizabeth Quantrill), Keith Richards, Don Gordon.
1965(tv) Andrew Johnson (US) de Michael Ritchie ; série « Profiles in Courage » no. 16, d’apr. John F. Kennedy (NBC 28.2.65), 60 min. – av. Walter Matthau (Andrew Johnson), Alfred Ryder, Conlan Carter, Paul Fix, John Abbott, Joan Tompkins, I. Stanford Jolley. – Son opposition à la sécession du Tennessee de l’Union et sa carrière politique ultérieure.
1965(tv) Edmund G. Ross (US) de Gerald Mayer ; série « Profiles in Courage » no. 19, d’apr. John F. Kennedy (NBC 21.3.65), 60 min. – av. Bradford Dillman (Edmund G. Ross), Simon Oakland (Fuller), Cyril Delevanti, Barry Morse, Herschel Bernardi, James Westerfield. – Le vote de Ross contre la destitution d’Andrew Johnson au Sénat.
1965(tv) Hamilton Fish (US) de Michael Ritchie ( ?) ; série « Profiles in Courage » no. 17, d’apr. John F. Kennedy (NBC 7.3.65), 60 min. – av. Edward Asner (Hamilton Fish), Henry Jones, Peter Mark Richman, Robert Emhardt, Frank Silvera. – Secrétaire d’Etat de Grant et ancien gouverneur de New York, Hamilton Fish (1808-1893) s’oppose seul à une intervention militaire américaine dans la rébellion cubaine contre l’Espagne en 1868 et propose d’encourager l’indépendance du Cuba.
1966(tv) Headed for Doomsday (US) d’Edward Ludwig ; série « Branded » (NBC 10.4.66), 30 min. – av. Burgess Meredith (Horace Greeley), Robert Q. Lewis, Carol Ohmart, Bruno De Sota, Russ McCubbin.
1986® (tv) Barnum (US) de Lee Phillips. – av. Rob Roy (Horace Greeley).
2002® Gangs of New York (US) de Martin Scorsese. – av. Michael Byrne (Horace Greeley).