XII - LES ÉTATS-UNIS AU XIXe SIÈCLE

9b. DESPERADOS ET HORS-LA-LOI

Pat Garrett (Wallace Beery) tente de raisonner le Kid (Johnny Mac Brown) dans « Billy the Kid » de King Vidor (1930)

9b.4. BILLY THE KID, PAT GARRETT & la guerre de LINCOLN COUNTY

BILLY THE KID (Patrick Henry McCarty Antrim, alias William H. Bonney, 1859-1881), hors-la-loi venant de New York City (il n’a passé qu’un quart de sa vie dans l’Ouest), impliqué dans le Lincoln County Cattle War au Nouveau-Mexique (1878) où son employeur John Henry Tunstall se fait assassiner par le rancher rival Lawrence G. Murphy. Ce meurtre du « père » aurait fait basculer Bonney dans le crime. Tueur psychopathe qui se vante d’avoir abattu un homme pour chaque année de sa vie. Capturé après le meurtre du shérif Brady et condamné à mort, il parvient à s’enfuir et à se terrer dans un hôtel minable de Fort Sumner, où, au lit et désarmé, il est tué à l’âge de 21 ans par Pat Garrett.
PAT GARRETT (Patrick Floyd Garrett, 1850-1908), grandi en Louisiane, cowboy et chasseur de buffles au Texas, se lie d’amitié avec le Kid en 1877. Nommé shérif, il est contraint de l’abattre le 14 juillet 1881 à Fort Sumner.
JOHN SIMPSON CHISUM (1824-1884), puissant mais peu scrupuleux baron du bétail au Nouveau Mexique, il engage le Kid en 1878 pour défendre ses troupeaux dans le Lincoln County Cattle War. Il fait assassiner de nombreux Indiens mescaleros qu’il soupçonne de vol de bétail (1877).
LEWIS WALLACE (1827-1905), général, romancier et gouverneur du Nouveau-Mexique, futur auteur de « Ben-Hur » (1880), fait mettre à prix la tête de Billy the Kid.
JOHN HENRY TUNSTALL (1853-1878), rancher qui engage le Kid en 1877 et se lie d’amitié avec lui. Son meurtre déclenche la guerre de Lincoln County et pousse le Kid à abattre tous les assassins de son patron.
1911Billy the Kid (Un aventurier de l’Ouest) (US) de Lawrence Trimble ; Vitagraph Co. of America, 1 bob. – av. Tefft Johnson (Billy the Kid), Edith Storey, Harry T. Morey, William R. Dunn, Julia Swayne Gordon, Ralph Ince.
1916Billy, the Bandit (US) de John Steppling ; Universal Victor, 1 bob. – av. Billy Mason (Billy the Kid), Peggy Custer, Sylvia Ashton, Fred Gamble, comtesse Mary Du Cello.
1930*Billy the Kid / The Highwayman Rides (Billy le Kid) (US) de King Vidor ; Metro-Goldwyn-Mayer, 98 min. – av. Johnny Mack Brown (Billy the Kid), Wallace Beery (Pat Garrett), Kay Johnson, Karl Dane, Wyndham Standing (John Henry Tunstall), Russell Simpson, Blanche Frederici. – Premier grand western de prestige consacré à la légende (très enjolivée) de Billy the Kid, qui devient ici hors-la-loi par accident et parvient à échapper à ses poursuivants à la fin du film : chargé par Lew Wallace de le tuer, son ami Pat Garrett le cerne d’abord dans une immense caverne, puis le laisse filer avec sa bien-aimée ! Dans la version européenne, Garrett l’abat dans son repaire. Si l’intrigue est fantaisiste, le décor est, lui, très réaliste. Tourné en format 70 mm Realife Grandeur au Nouveau-Mexique (Gallup, Pyramid Rock) et en Arizona (Grand Canyon National Park).
1932® The Big Stampede (US) de Tenny Wright. – av. Berton Churchill (gén. Lew Wallace).
1937® Land Beyond the Law (US) de B. Reeves Eason. – av. Joseph King (gén. Lew Wallace).
1938Billy the Kid Returns (US) de Joseph Kane ; Republic, 53 min. – av. Roy Rogers (Billy the Kid), Smiley Burnette, Lynne Roberts, Wade Boteler (Pat Garrett), Morgan Wallace, Fred Kohler. – Le Kid est abattu, tandis que son double combat les grands propriétaires avec Garrett (sic).
1940Billy the Kid in Texas / Battling Outlaw (US) de Sam Newfield ; PCR, 52 min. – av. Bob Steele (Billy the Kid), Al St. John, Terry Walker, Carleton Young, Charles King. – Premier épisode d’une série fauchée de 1940-1943 (cf. infra) signée Sherman Scott ou Peter Sherman (pseudos pour Sam Newfield) avec Bob Steele, puis Buster Crabbe dans le rôle du Kid. Celui-ci devient plus sage de film en film et perd tout lien historique avec le Kid authentique pour finir en brave cowboy et même en shérif du nom de Billy Carson !
1940Billy the Kid Outlawed (US) de Sam Newfield ; PCR, 52 min. – av. Bob Steele (Billy the Kid), Al St. John, Louise Currie, Carleton Young, John Merton, Joe McGuinn.
1940Billy the Kid’s Gun Justice (US) de Sam Newfield ; PCR, 57 min. – av. Bob Steele (Billy the Kid), Al St. John, Louise Currie, Carleton Young, Charles King, Rex Lease.
1941Billy the Kid (Billy le Kid, le réfractaire) (US) de David Miller [Frank Borzage, Norman Taurog] ; Metro-Goldwyn-Mayer, 94 min. – av. Robert Taylor (Billy the Kid), Brian Donlevy (Jim Sherwood [=Pat Garrett]), Ian Hunter (Eric Kealing [= John Henry Tunstall]), Mary Howard, Gene Lockhart, Lon Chaney Jr., Henry O’Neill. – Confectionné sur mesure pour Robert Taylor, beau ténébreux tout de noir vêtu. La MGM fignole la légende du « bon méchant » qui bascule dans le crime pour venger son patron assassiné et se suicide en affrontant Pat Garrett sans munition. En dehors du rôle-titre, tous les noms sont modifiés. En proie à des problèmes personnels, Borzage quitte le tournage après avoir réalisé des extérieurs à Monument Valley, Arizona (en Technicolor) ; le débutant David Miller termine et signe le film, supervisé par Norman Taurog. Très moyen.
1941Billy the Kid’s Fighting Pals / Trigger Men (US) de Sam Newfield ; PCR, 59 min. – av. Bob Steele (Billy the Kid), Al St. John, Phyllis Adair, Carleton Young, Charles King.
1941Billy the Kid in Santa Fe (US) de Sam Newfield ; PCR, 61 min. – av. Bob Steele (Billy the Kid), Al St. John, Rex Lease, Marin Sais, Dennis Moore, Karl Hackett.
1941Billy the Kid’s Roundup (US) de Sam Newfield ; PCR, 48 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Carleton Young, Joan Barclay, Glenn Strange.
1941Billy the Kid’s Range War (US) de Sam Newfield ; PCR, 57 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Joan Barclay, Carleton Young, Rex Lease.
1941Billy the Kid Wanted (US) de Sam Newfield ; PCR, 63 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Dave O’Brien, Glenn Strange, Charles King, Slim Whitaker.
1940/41 [sortie : 1943]*The Outlaw (Le Banni) (US) de Howard Hughes [et Howard Hawks] ; H. Hughes-United Artists, 116 min. – av. Jack Buetel (Billy the Kid), Jane Russell, Thomas Mitchell (Pat Garrett), Walter Huston (Doc Holliday), Mimi Aguglia, Joe Sawyer. – Ami du Kid, Garrett tue Doc Holliday et le fait passer pour le hors-la-loi recherché, permettant à ce dernier de s’échapper... Film-scandale du producteur et milliardaire Howard Hughes (Hawks quitte le plateau après deux semaines) qui fit hurler les ligues de vertu en raison de ses plans érotiques (le décolleté suggestif et les moues insolentes de Jane Russell, découverte de Hughes). Le Hays Office ayant exigé 108 coupes, Hughes sortit le film sans le visa de la censure : un triomphe qui engrangea une recette de cinq millions de dollars. Un western insolite et sulfureux dans lequel Doc Holliday porte une amitié teintée d’homosexualité au Kid, lui-même androgyne, et Garrett tue son « rival » au lieu de son ami. Tourné en Arizona, au Nouveau-Mexique et aux General Service Studios à Hollywood.
1942Billy the Kid’s Smoking Guns (US) de Sam Newfield ; PCR, 58 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Dave O’Brien, Joan Barclay, Milton Kibbee.
1942Law and Order / Billy the Kid’s Law and Order (US) de Sam Newfield ; PCR, 57 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Dave O’Brien, Sarah Padden, Wanda McKay, Charles King.
1942Sheriff of Sage Valley (US) de Sam Newfield ; PCR, 57 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Dave O’Brien, Maxine Leslie, Charles King, John Merton.
1942The Mysterious Rider (US) de Sam Newfield ; PCR, 56 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, John Merton, Caroline Burke, Edwin Brien, Slim Whitaker.
1942Billy the Kid Trapped (US) de Sam Newfield ; PCR, 59 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Malcolm McTaggart, Anne Jeffreys, Glenn Strange.
1942West of Tombstone (US) de Howard Bretherton ; Columbia, 59 min. – av. Charles Starrett (Billy the Kid), Russell Hayden, Cliff Edwards, Marcella Martin, Gordon DeMain. – Le Kid n’est pas tué mais continue à vivre paisiblement sous une l’identité d’un certain Steve Langdon.
1943Blazing Frontier (US) de Sam Newfield ; PCR, 59 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Marjorie Manners, Milton Kibbee, I. Stanford Jolley.
1943Western Cyclone / Frontier Fighters (US) de Sam Newfield ; PCR, 62 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Glenn Strange, Charles King, Karl Hackett.
1943The Renegade (US) de Sam Newfield ; PCR, 58 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Lois Ranson, Karl Hackett, Ray Bennett.
1943Cattle Stampede (US) de Sam Newfield ; PCR, 58 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Frances Gladwin, Glenn Strange, Frank Ellis, Ed Cassidy.
1943Fugitive of the Plains / Raiders of Red Rock (US) de Sam Newfield ; PCR, 56 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Maxine Leslie, Jack Ingram, Kermit Maynard.
1943The Kid Rides Again (US) de Sam Newfield ; PCR, 55 min. – av. Buster Crabbe (Billy the Kid), Al St. John, Iris Meredith, Glenn Strange, Charles King.
1946[Alias Billy the Kid (US) de Thomas Carr ; Republic, 56 min. – av. Sunset Carson, Peggy Stewart, Tom London, Roy Barcroft, Tex Terry. – Un chef de gang se fait passer pour Billy the Kid.]
1948® Return of the Badmen (Far-West 89) (US) de Ray Enright. – av. Dean White (Billy the Kid).
1948® Four Faces West (US) d’Alfred E. Green. – av. Charles Bickford (Pat Garrett).
1949The Son of Billy the Kid (US) de Ray Taylor ; Western Adventure-Screen Guild, 65 min. – av. Lalsh La Rue (Jack Garrett), Al St. John, William Perrott (Billy the Kid), George Baxter (James, son fils), Marion Colby. – Le fils honnête du fameux bandit. Le Kid n’est pas tué mais continue à vivre sous une fausse identité, comme banquier ! Si, si.
1950I Shot Billy the Kid (US) de William Berke ; Donald Barry-Lippert, 57 min. – av. Don Barry (Billy the Kid), Robert Lowery (Pat Garrett), Claude Stroud (gouv. Lew Wallace), Archie Twitchell (président Ulysses S. Grant), Wally Vernon, Tom Neal. – La relation ambiguë « ami-ennemi » entre Garrett et le Kid.
1950The Kid from Texas / Texas Kid, Outlaw (Le Kid du Texas) (US) de Kurt Neumann ; Universal-International, 78 min. – av. Audie Murphy (Billy the Kid), Frank Wilcox (Pat Garrett), Gale Storm, Albert Dekker, Robert H. Barrat (gén. Lew Wallace), Shepperd Strudwick (Roger Jameson [= J. H. Tunstall]), Will Geer.
1952[Captive of Billy the Kid (US) de Fred C. Brannon ; Republic, 64 min. – av. Allan « Rocky » Lane, Penny Edwards, Grant Withers, Clem Bevans, Roy Barcroft, Clayton Moore. – Après la mort du Kid, cinq de ses acolytes partent à la recherche de son butin caché (sic).]
1953® San Antone (US) de Joe Kane. – av. Roy Roberts (John S. Chisum).
1953(tv) Billy the Kid (US) série « Omnibus » (CBS 8.11.53). – av. John Kriza (Billy the Kid). – Ballet d’Agnes DeMille, sur une musique d’Aaron Copland.
1954(tv) Billy the Kid (US) de William Witney ; série « Stories of the Century (Histoires du siècle dernier) » no. 1/2, Rudy Ralston/Studio City TV-Republic Pictures-Hollywood Television Service (Syndicated 30.1.54), 30 min. – av. Richard Jaeckel (Billy the Kid), Richard Travis (Pat Garrett), Jim Davis (Matt Clark), Kristine Miller (Margaret Jones), Robert Henry (Mose Stanton), John L. Cason (Joe), Frank Ellis (shérif Bob Ohlinger), Fred Coby (Rancher Pete Maxwell).
1954The Law versus Billy the Kid (Billy le Kid contre la loi) (US) de William Castle ; Columbia, 72 min. – av. Scott Brady (Billy the Kid), James Griffith (Pat Garrett), Alan Hale Jr., Paul Cavanagh (John H. Tunstall), Otis Garth (gouv. Lew Wallace), William Phillips.
1954® The Boy from Oklahoma (L’Homme des plaines) (US) de Michael Curtiz. – av. Tyler MacDuff (Billy the Kid).
1955® Strange Lady in Town (Une étrangère dans la ville) (US) de Mervyn LeRoy. – av. Nick Adams (Billy the Kid), Ralph Moody (gén. Lew Wallace), Louise Lorimer (Mrs. Lew Wallace).
1955Last of the Desperadoes (US) de Sam Newfield ; Associated Releasing Corp., 70 min. – av. James Craig (Pat Garrett), Jim Davis (John W. Poe), Barton McLane, Margia Dean, Donna Martel, Bob Steele. – Pat Garrett affronte la bande du Kid qui veut sa peau après la mort du hors-la-loi et s’éprend de la veuve de Billy the Kid !
1955(tv) Billy the Kid (US) de William Witney ; série « Stories of the Century » (Syndicated 1.4.55), 30 min. – av. Richard Jaeckel (Billy the Kid), Richard Travis (Pat Garrett), Buzz Henry (Moses Stanton), Alex Montoya, Dale Van Sickel, Tom Steele, Fred Coby, Jim Davis, Mary Castle.
1955(tv) Billy and the Bride (US) série « Stage 7 » (CBS 8.5.55), 30 min. – av. Hugh O’Brian (Billy the Kid), Angela Lansbury, Dick Foran, Frank Sully, Mary Treen.
1955(tv) Trail of the Killer (US) de George Archainbaud ; série « Buffalo Bill Jr. » no. 1/4, Flying ‘A’ Pictures (Syndicated 4.3.55), 30 min. – av. Chuck Courtney (Billy the Kid), Keith Richards (Pat Garrett), Dickie Jones (Buffalo Bill Jr.), Nancy Gilbert (Calamity).
1955*(tv) The Death of Billy the Kid (US) de Robert Mulligan [d’apr. Gore Vidal] ; série « Philco Television Playhouse » no. 343, Fred Coe-NBC (NBC 24.7.55), 60 min. – av. Paul Newman (Billy the Kid), Jason Robards Jr. (Joe Grant), Frank Overton (Pat Garrett), Michael Strong, Michael Conrad, Matt Crowley (gén. Lew Wallace). – Le Kid de Gore Vidal est un adolescent délinquant en manque de père, le scénariste se concentrant plus sur ceux qui ont créé le mythe que sur la personne du outlaw, le tout doublé d’une attaque contre l’Amérique corporatiste des années 50 (programme diffusé « live »). Adapté au cinéma par Arthur Penn en 1958, à nouveau avec Paul Newman (« The Left Handed Gun »).
1956(tv) Pat Garrett’s Side of It (US) série « Death Valley Days » (Syndicated 18.11.56), 30 min. – av. Joel Collins, Mack Williams.
1957The Parson and the Outlaw / The Killer and 21 Men / Return of the Outlaw (Le retour de Billy the Kid) (US) d’Oliver Drake ; Columbia, 71 min. – av. Anthony Dexter (Billy the Kid), Sonny Tufts (Jack Slade), Marie Windsor, Charles Rogers, Jean Parker, Robert Lowery. – Pour tromper les autorités, Garrett met en scène la mort de son ami Billy qui s’enfuit au Mexique où il tente en vain de mener une vie normale.
1957(tv) Brannigan’s Boots (US) de Lee Sholem, Robert Altman, George Waggner etc. ; série « Sugarfoot » (ABC 17.9.57), 60 min. – av. Dennis Hopper (Billy the Kid), Merry Anders, Arthur Hunnicutt, Chubby Johnson.
1957(tv) Billy the Kid (US) de William Witney, R. G. Springsteen etc. ; série « Tales of Wells Fargo » no. 14 (NBC 21.10.57), 30 min. – av. Robert Vaughn (Billy the Kid), Addison Richards, Aline Towne.
1957® Forty Guns (US) de Samuel Fuller. – av. Hank Worden (John Chisum).
1958® Badman’s Country (US) de Fred S. Sears. – av. George Montgomery (Pat Garrett). – Garrett chasse Butch Cassidy et Sundance Kid (cf. 9b.6).
Un Billy the Kid (Paul Newman) un peu psychotique dans « The Left Handed Gun » d’Arthur Penn (1958)
1958***The Left Handed Gun (Le Gaucher) (US) d’Arthur Penn ; Fred Coe/Harroll Prod.-Warner Bros, 102 min. – av. Paul Newman (Billy the Kid), Lita Milan (Paulita Maxwell), John Dehner (Pat Garrett), Colin Keith-Johnson (John H. Tunstall), Hurt Hatfield (Moultrie, le journaliste), James Congdon, James Best, Robert Anderson. – Avec son premier film, Arthur Penn (« Bonnie and Clyde », « Little Big Man ») brosse une tragédie imprégnée de fatalité, un « Œdipe dans l’Ouest » interprété par les disciples tourmentés de l’ « Actor’s Studio » newyorkais. Leslie Stevens adapte la pièce de Gore Vidal, diffusée à la télévision en 1955 déjà (cf. supra). L’assassinat du père adoptif fait du Kid une machine à tuer dont la carrière ne peut qu’aboutir à la mort, et par la main de son meilleur ami. Le Kid, transformé auparavant en légende vivante par la plume de Moultrie, le journaliste homosexuel, se suicide en affrontant Garrett de nuit, désarmé. Un des premiers rôles marquants de Paul Newman et la percée de Penn, dont le travail lui vaut les louanges de la critique européenne.
1959(tv) Amnesty (US) de Lew Landers e.a., série « Colt .45 » (ABC 24.5.59), 30 min. – av. Wayde Preston, Robert Conrad (Billy the Kid), Wayne Heffley (Pat Garrett), Willis Bouchey (gouv. Lew Wallace), Barbara Darrow.
1959(tv) Full House (US) de Robert Gordon ; série « Maverick » (ABC 25.10.59), 60 min. – av. Joel Grey (Billy the Kid), Jean Willes (Belle Starr), Robert Lowery (Foxy Smith), Kelly Thordsen (Sam Bass), Gregory Walcott (Cole Younger), William Shaw (Jesse James).
1959(tv) The Big Four (US) de Tay Garnett etc. ; série « The Deputy » (NBC 14.11.59), 30 min. – av. Henry Fonda, Richard Bakalyan (Billy the Kid), Henry Brandon (Johnny Ringo), Charles Fredericks (Ike Clanton), Gerald Milton (Curly Bill Brocius).
1959(tv) The Soft Answer (US) série « Bronco » (ABC 3.11.59), 60 min. – av. Ray Sricklyn (Billy the Kid), Ty Hardin, Leo Gordon.
1960(tv) Death of an Outlaw (US) série « Bronco » (ABC 8.3.60), 60 min. – av. Stephen Joyce (Billy the Kid), Rhodes Reason (Pat Garrett), Ty Hardin, Allan Caillou (John Henry Tunstall), Jean Allison.
1960® (tv) Amnesty (US) série « The Law of the Plainsman » (NBC 7.4.60), 30 min. – av. Robert Warwick (gén. Lew Wallace).
1960(tv) Shadow on the Window (US) série « Death Valley Days » (Syndicated 23.2.60), 30 min. – av. Dayton Lummis (gén. Lew Wallace), Martin Braddock (Billy the Kid).
1960(tv) Legend of Billy the Kid (US) ABC (pilote). – av. William Murphy (Billy the Kid).
1960-62(tv) The Tall Man (US) de Tay Garnett ; Lincoln County Prod.-Revue Studios (NBC 10.9.60-26.5.62), 75 x 30 min. – av. Barry Sullivan (Pat Garrett), Clu Gulager (Billy the Kid), Frank Ferguson (gén. Lew Wallace), Leonard Nimoy, Martin Landau, Harry Carey Jr. – Aventures apocryphes de Bonney et Garrett, New Mexico 1879.
1961[*One-Eyed Jacks (La Vengeance aux deux visages) (US) de Marlon Brando [Sam Peckinpah, Stanley Kubrick] ; Pennebaker-Paramount, 141 min. – av. Marlon Brando (Rio), Karl Malden (Dad Longworth), Katy Jurado, Pina Pellicer, Slim Pickens, Ben Johnson. – Récit inspiré par les personnages de Billy the Kid (Rio) et Pat Garrett (Longworth).]
1961(tv) The Greatest Glory (US) série « Cheyenne » no. 70 (ABC 15.5.61), 60 min. – av. Ray Stricklyn (Billy the Kid), William Sargent, Susan Crane, Todd Griffin, William Phipps.
1963Fuera de la ley / Alle frontiere del Texas (Billy le Kid) (ES) de Leon Klimovksy ; Cooperativa Cinematografica Carthago, 87 min. – av. Jorge Martin (Billy the Kid), Jack Taylor, Juny Brunell, Tomas Blanco, Luis Induni.
1963Billy the Kid / El jinete solitario (MX) d’Arturo Martinez ; América-Radeant. – av. Rodolfo de Anda (Billy the Kid), Dagoberto Rodriguez, Fanny Cano, Carlos López Moctezuma.
1963Las pistolas no discutent / Le pistole no discutono / Die letzten zwei von Rio Bravo / USA : Bullets Don’t Argue (Mon colt fait loi) (ES/IT/DE) de Mike Perkins [=Mario Caiano] ; Trio-Constantin-Jolly, 90 min. – av. Rod Cameron (Pat Garrett), Angel Aranda, Horst Frank, Kay Fischer, Vivi Bach. – Garrett interrompt ses noces pour poursuivre deux frères pilleurs de banques.
1963A Bullet for Billy the Kid (MX/US) de Rafael Baledón ; Ripstein & Warren-ADP Pictures, 63 min. – av. Gaston Sands (Billy the Kid), Steve Brodie, Lloyd Nelson, Marla Blaine, Richard McIntyre. – Le Kid tente vainement de mener une vie paisible de fermier, des pistoleros l’en empêchent.
1963(tv) The Outlaw and the Nun (US) série « The Great Adventure » (CBS 6.12.63), 60 min. – av. Andrew Prine (Billy the Kid), Joan Hackett, Leif Erickson, Marion Ross, Richard Carlyle.
1965® The Outlaws Is Coming (US) de Norman Maurer. – av. Johnny Ginger (Billy the Kid).
1965® (tv) Paid in Full (US) série « Death Valley Days » (Syndicated 3.1.65), 30 min. – av. Michael Constantine (John S. Chisum).
1966(tv) The Kid from Hell’s Kitchen (US) série « Death Valley Days » (Syndicated 12.11.66), 30 min. – av. Robert Blake (Billy the Kid), John Alderson (John Henry Tunstall), Lane Bradford.
1966Billy the Kid versus Dracula (US) de William Beaudine ; Circle Prod., 73 min – av. Chuck Courtney (Billy the Kid), John Carradine (Dracula), Melinda Plowman, Vigrinia Christine, Walter Janovitz.
1967El hombre que mato a Billy el Niño / … e divenne il più spietato bandito del Sud / USA : The Man Who Killed Billy the Kid (L’Homme qui a tué Billy le Kid) (ES/IT) de Julio Buchs ; Aitor-Kinesis, 100 min. – av. Peter Lee Lawrence (Billy the Kid), Fausto Tozzi (Pat Garrett), Dianik Zurakowska, Gloria Milland, Paco Sanz, Carlos Casaravilla.
1967(tv) Billy the Kid (US) de Nathan Juran ; série « Time Tunnel », Irwin Allen-20th Century Fox (ABC 10.2.67), 50 min. – av. Robert Walker Jr. (Billy the Kid), Allen Case (Pat Garrett), Harry Lauter, Pitt Herbert, John Crawford.
1967® (tv) The Informer Who Cried (US) série « Death Valley Days » (Syndicated 11.11.67), 30 min. – av. Tom Heaton (Billy the Kid).
1969(tv) Biscuits and Billy the Kid (US) de Jean Yarbrough ; série « Death Valley Days » no. 415 (Syndicated 1.11.69), 30 min. – av. Ben Cooper (Billy the Kid), Emily Banks, Erin Moran, Valentin De Vargas, Ken Mayer.
1969® A Time for Dying (Qui tire le premier ?) (US) de Budd Boetticher. – av. Bob Random (Billy the Kid).
1970Chisum (US) d’Andrew V. McLaglen ; Batjac-Warner Bros., 111 min. – av. John Wayne (John S. Chisum), Forrest Tucker (Lawrence G. Murphy), Christopher George, Ben Johnson, Glenn Corbett (Pat Garrett), Georffrey Deuel (Billy the Kid), Pamela McMyler (Sally Chisum), Patrick Knowles (John Henry Tunstall), Alan Baxter (gouv. Sam Axtell). – Lincoln County War 1878, le baron du bétail Chisum prend la place de Tunstall après son assassinat par Murphy, Billy the Kid se rangeant à ses côtés et mettant le feu aux poudres. Un western fatigué et sans relief produit par Wayne (selon le modèle « vétéran expérimenté paternaliste prend sous sa coupe des jeunes qui ne demandent qu’à être guidés »), mais qui parvient à exposer clairement les enjeux du combat entre Chisum et Murphy, cadre historique de la légende du Kid. Filmé au Nouveau-Mexique (Santa Fe), au Mexique (Durango) et à Calabasas (Century Ranch, Calif.). Laurel Award 1971 pour John Wayne.
1971Une aventure de Billy le Kid / A Girl Is A Gun (FR) de Luc Moullet ; Moullet & Cie., 77 min. – av. Jean-Pierre Léaud (Billy the Kid), Rachel Kesterber (Ann), Michel Minaud (Doc Holliday), Jean Valmont, Bruno Kresoja, Bernard Pino, Marie-Christine Questerber. – Entre canular, pastiche et loufoquerie à la Jarry : Léaud braque une diligence dans un coin perdu de l’Hexagone, puis emporte son butin sur un âne. Un amusement d’intellectuel pour les copains de Paris (Moullet, qui adore le « westeurn », fut critique aux « Cahiers »).
1971® The Last Movie (US) de Dennis Hopper. – av. Dean Stockwell (Billy the Kid).
1972Dirty Little Billy (Billy le cave) (US) de Stan Dragoti ; Columbia-WRG/Dragoti, 93 min. – av. Michael J. Pollard (Billy the Kid), Richard Evans, Lee Purcell, Charles Aidman, Dran Hamilton, Willard Sage. – Démystifiation : Billy est un débile mental de 17 ans vivant avec sa mère et son beau-père dans un bidonville de l’Ouest, à Coffeyville. Un des rares films à montrer l’enfance urbaine du Kid.
 
1973**Pat Garrett and Billy the Kid (Pat Garrett et Billy le Kid) (US) de Sam Peckinpah ; Gordon Carroll/Metro-Goldwyn-Mayer, 122 min. – av. Kris Kristofferson (Billy the Kid), James Coburn (Pat Garrett), Bob Dylan (Alias), Richard Jaeckel (shérif Kip McKinney), Katy Jurado (Mrs. Baker), Chill Wills (Lemuel), Jason Robards (gouv. Lew Wallace), R. G. Armstrong (Bob Ollinger), Barry Sullivan (John S. Chisum). – Les derniers mois de la vie d’une jeune bravache, d’un bandit devenu anachronique face à la loi que font régner le gouverneur Wallace et les éleveurs texans, et que représente, vêtu de noir, hiératique, l’ancien ami chargé de le traquer et de le tuer sans pitié. Autour de lui, un univers qui se désagrège, confus, constitué d’anciens bandits devenus shérifs et de policiers devenus hors-la-loi. Ballade triste et désabusée, œuvre crépusculaire et onirique sur la fin de l’Ouest que son producteur a mutilé, entièrement remonté (l’introduction et l’épilogue en noir-blanc encadrant un long retour en arrière) et affublé d’une bande musicale de Bob Dylan contre la volonté de Peckinpah (qui reprit le projet des mains de Monte Hellman). Version reconstituée par la MGM en 1990, six ans après le décès du cinéaste. Filmé à Durango, au Mexique.
1973® The Life and Times of Judge Roy Bean (US) de John Huston. – av. Mark Headley (Billy the Kid).
1974® Règlements de femmes OQ Corral / L’Arrière-train sifflera trois fois (FR) de Jean-Marie Pallardy. – av. Jean-Claude Stromme (Billy the Kid). – Film X.
1977® Un autre homme, une autre chance (FR) de Claude Lelouch. – av. Tony Crupi (Billy the Kid).
1978® (tv) Go West, Young Girl (US) d’Alan J. Levi. – av. Richard Jaeckel (Billy the Kid).
1981(tv) Anything for a Friend (US) d’Ivan Dixon ; série « Bret Maverick » (ABC 15.12.81), 60 min. – v. Lawrence Dobkin, James Garner, Glenn Withrow (Billy the Kid), Charles Hallahan.
1982(tv) Bully and Billy (US) de Virgil W. Vogel ; série « Voyagers ! » (NBC 24.10.82), 50 min. – av. Frank Koppala (Billy the Kid), Gregg Henry (Theodore Roosevelt), Gina Gellego, Jon Lindstrom (Frederic Remington), Fred Wayne.
1988*Young Guns (US) de Christopher Cain ; 20th Century-Fox-Morgan Creek, 102 min. – av. Emilio Estevez (William H. Bonney), Kiefer Sutherland (Doc Holliday), Charlie Sheen (Dick Brewer), Patrick Wayne (Pat Garrett), Jack Palance, Terence Stamp (John Henry Tunstall). – Le récit cinématographique le plus fidèle, en replaçant l’étude psychologique du Kid dans son cadre historique, la guerre de Lincoln County en 1878, et en donnant plus de relief aux hors-la-loi de son gang, dont les tristes exploits furent souvent attribués au chef seulement.
1988® (tv) Wilder Westen, inclusive (DE) de Dieter Wedel. – av. Thomas Heinze (Billy the Kid).
1989(tv) Billy the Kid / Gore Vidal’s Billy the Kid (US) de William A. Graham ; Von Zerneck Sertner Films-Turner (TNT 10.5.89), 90 min. – av. Val Kilmer (Billy the Kid), Duncan Regehr (Pat Garrett), Wilford Brimley (gouv. Lew Wallace), Julie Carmen, Ric San Nicholas, Tom Everett, Ned Vaughn. – Troisième adaptation du texte de Gore Vidal après 1955 et 1958 (« The Left Handed Gun »).
1989® (tv) A Gather of Guns (US) de Michael Lange, Cliff Bole ; série « Guns of Paradise » (10.9.89). – av. John Schneider (Pat Garrett). – cf. Wyatt Earp, O. K. Corral (9a.5).
1990Young Guns II : Blaze of Glory (US) de Geoff Murphy ; 20th Century-Fox, 104 min. – av. Emilio Estevez (William H. Bonney), Kiefer Sutherland, Lou Diamond Phillips, Christian Salter, William Petersen (Pat Garrett), James Coburn (John S. Chisum), Scott Wilson (gén. Lew Wallace).
1989® Bill & Ted’s Excellent Adventure (US) de Stephen Herek. – av. Dan Shor (Billy the Kid).
1989-92® (tv) The Young Riders (US) de Lee H. Katzin, Virgil Vogel etc. – av. Ty Miller (Billy the Kid). – cf. Buffalo Bill (9a.2).
1993® (tv) Horse Opera (GB) de Bob Baldwin. – av. Jonathan Moore (Billy the Kid).
1995® Timemaster (US) de James Glickenhaus. – av. George Pilgrim (Billy the Kid).
1999® (tv) Purgatory (US) d’Uli Edel. – av. Donnie Wahlberg (Billy the Kid).
2004(tv) Billy the Kid Unmasked (US) série « Unsolved History », Morningstar Entertainment-Termite Art Prod. (Discovery Channel 2.3.04), 45 min. – av. Joe Zimmerman (Pat Garrett). – Docu-fiction.
2007(tv) Billy the Kid (GB/US) de Tim Robinson ; série « The Wild West », BBCtv-Discovery Channel (BBC2 2.3.07), 60 min. – av. David Leon (Billy the Kid), Clive Russell (shérif Brady), Damian O’Hare (Bob Ollinger), Sam Heughan (John Turnstall), Colin Stinton (Gouv. Lew Wallace), Ian Porter (Pat Garrett), Brian Doherty (Windy Cahill), Sean McKenzie (James Bell), Sebastian Knapp (Jimmy Dolan), Finlay Robertson (Billy Campbell). – Docu-fiction narrée par Michael Praed.
2007Requiem for Billy the Kid (Requiem pour Billy the Kid) (FR) d’Anne Feinsilber ; Cargo Films, 86 min. – Kris Kristofferson (Billy the Kid, voix seulement), Rudy Wurlitzer, Tom Sullivan, Steve Sederwall. – Film d’enquête semi-documentaire tourné à Lincoln, au Nouveau Mexique.
2009® Lucky Luke (FR/AR) de James Huth. – av. Michaël Youn (Billy the Kid).
2010(tv) Billy the Kid (GB) de Kate Haddock ; série « Mystery Files », Richard Sattin & Carl Hall/Parthenon Entertainment (National Geographic Channel 3.2.10), 30 min. – av. Neill Scullard (Billy the Kid), William Huw (Matthews), Struan Rodger (narration). – Docu-fiction avec reconstitutions et comédiens muets dans les rôles de Pat Garrett et Lew Wallace.