II - L’EMPIRE BRITANNIQUE

10. LE PACIFIQUE - L’AUSTRALIE

10.2. La ruée vers l’or et la rébellion d’EUREKA STOCKADE en 1854

En 1851, on découvre de l’or à Hiscock’s gully, à dix kilomètres au sud d’Eureka, dans la province de Victoria. La population qui n’est encore que de 50’000 habitants en 1850 augmente dans la seule année 1851/52 de 250’000 individus. La rébellion d’Eureka, organisée en décembre 1854 par les chercheurs d’or de Ballarat, se veut un acte de désobéissance civile face aux autorités coloniales qui ont imposé sans consultation préalable une taxation sous forme de « licence de prospecteurs d’or (Miner’s Licence) ». Menés par Peter Lalor, les prospecteurs – en majorité des Irlandais – refusent cette licence, créent leur propre drapeau et exigent le droit de voter et d’acheter des terres. L’affrontement dégénère en bataille ouverte contre les forces armées qui fait vingt-deux morts parmi les mineurs. Le procès des rebelles captifs à Melbourne (février 1855) attire un public très large qui se rallie à la cause des prospecteurs et aboutit à l’« Electoral Act » de 1856, soit à l’introduction du suffrage masculin universel dans la province de Victoria. Sous cet aspect, la rébellion d’Eureka est considérée comme marquant la naissance de la démocratie en Australie.
1907Eureka Stockade (AU) de George Cornwell et Arthur Cornwell ; Australian Cinematograph Co. – En 1853 aux mines d’or de Ballarat, l’armée intervient contre des prospecteurs frustrés et l’immigration sauvage. Le troisième film de fiction réalisé en Australie.
1911All for Gold, or Jumping the Claim (AU) de Franklyn Barrett ( ?) ; West’s Pictures, 3000 ft. – av. Herbert J. Bentley, Hilliard Vox, Lilian Teece, Ronald McLeod, E. Melville, Walter Bastin..
1915The Loyal Rebel / Eureka Stockade (AU) d’Alfred Rolfe ; Austsralian Films, 5 bob. – av. Reynolds Denniston (Stanley Gifford), Maisie Carre (Violet Howard), Charles Villiers (Pellew Owens), Percy Walshe (major Howard), Leslie Victor (Peter Lalor), Jena Williams (Mrs. Gifford), Wynn Davies. – Gifford, un jeune fermier, quitte Violet, sa fiancée, pour chercher de l’or à Ballarat. Violet, dont le père meurt en prospectant, est enlevée par un bandit, Owens, qui est tué pendant la rébellion d’Eureka. Tourné dans les parages de Sydney et aux studios de Rushcutters Bay.
1929Das Land ohne Frauen / Die Braut Nr. 68 (Terre sans femmes) (DE) de Carmine Gallone ; F.P.S. Film-Tobis, 118 min. – av. Conrad Veidt (Dick Ashton), Elga Brink (Evelyne Bernheim), Clifford McLaglen (Steve Parker), Grete Berger (mère d’Ashton), Mathias Wieman (médecin), Ernö Verebes (O’Donegan), Erwin Faber (Jim Sleigh). – Le gouvernement britannique envoie 413 femmes dans un camp de chercheurs d’or en Australie. Tourné aux studios Ufa à Berlin-Tempelhof et D.L.S. à Staaken.
La découverte de l’or en 1854 fait couler le sang (« Eureka Stockade » de Harry Watt, 1949)
1949*Eureka Stockade / US : Massacre Hill (La Dernière Barricade) (GB/AU) de Harry Watt ; Michael Balcon, Leslie Norman/Ealing Studios, 103 min. – av. Chips Rafferty (Peter Lalor), Jane Barrett (Alicia Dunne Lalor), Jack Lambert (Robert Rede, gouv. de Victoria), Peter Illing (Raffaello Carboni), Ralph Truman (gouv. Sir Charles Hotham), Peter Finch (John Basson Humffray), Al Thomas (James Scobie), Ronald Whelan (James Bentley), Dorothy Alison (Catherine Bentley), Alex Cann (James McGill), Gordon Jackson (Thomas Kennedy), Sydney Loder (Fredrick Vern), Grant Taylor (sgt.-major Milne), Kevin Brennan (Black), Betty Ross (Mary O’Rourke), Charles Tasman (gouv. La Trobe), Mary Ward (Lady Hotham). – La mort du prospecteur James Scobie, assassiné en octobre 1854 par l’hôtelier James Bentley, acquitté par le gouvernement, mais dont la foule va incendier l’établissement ; la rébellion à Eureka Hill, le procès et l’acquittement des principaux insurgés qui ont survécu, et le triomphe politique de leur chef, Peter Lalor, qui est élu membre du Parlement pour représenter Ballarat. – Selon son réalisateur, l’Écossais Harry Watt, le film est mis en chantier pour être le premier d’une série à célébrer la naissance de la démocratie dans le Commonwealth (la Guerre froide vient de commencer). En documentariste rénommé, il reconstitue scrupuleusement le quotidien des prospecteurs d’or en 1854. Il tient également à présenter Peter Lalor non comme un héros national charismatique qui résiste aux autorités corrompues, mais comme un homme travaillé par le doute et les principes moraux, un rôle que l’acteur australien Chips Raffery ne parvient pas à étoffer. Reste un film efficace, historiquement honnête, plein d’action et de séquences spectaculaires. La fresque est produite à grands frais (125’000 £) en extérieurs dans une vallée près de Singleton où l’on érige la petite ville de baraquements de Ballarat, et où l’armée australienne fait de la figuration pour la bataille, puis dans les studios de Cinesound’s Bondi et ceux d’Ealing à Pagewood (le parlement de Victoria). Présenté aux Etats-Unis dans une version raccourcie sous le titre de « Massacre Hill ».
1974-76(tv) Rush (AU) de David Zweck, Douglas Sharp, Keith Wilkes, Frank Charles Arnold, Michael Jenkins, Frank Arnold, Rob Stewart, Eric Tayler ; (ABC 20.8.-6.11.74 / 1.3.-31.5.76), 26 x 50 min. – av. John Waters (sgt. Robert McKellar), Alain Doutey (constable Emile Bizard), Olivia Hamnet (Sarah Lucas), Brendon Lunney (commissionnaire Edmund Fitzalan), Max Meldrum (George Williams), Peter Flett (Dr. David Woods). – Les aventures de prospecteurs d’or dans les années 1850.
1975/76(tv) Cash & Company – 2. Tandarra (AU) de Russell Hagg (1+2), Simon Wincer (1+2), George Miller (1) ; Homestead Films-Seven Network (Channel Seven 26.5.75 et 9.2.76), 13 x 50 min. et 12 x 50 min.– av. Serge Lazareff (Sam Cash), Gus Mercurio (Joe Brady), Penne Hackforth-Jones (Jessica Johnson), Gerard Kennedy (Ryler), Bruce Kerr (ltn. Keogh), John Frawley (beau-père de Jessica), Anne Scott-Pendlebury (Annie), Gerard Kennedy (Ryler). – Les aventures d’un tandem de « bushrangers », Cash et Brady, pendant la ruée vers l’or dans la province de Victoria en 1852, traqués par les policiers corrompus du lieutenant Keogh. La seconde saison du feuilleton est rebaptisée « Tandarra ». Tourné à Sunbury (Victoria). Le titre se réfère à la bande appelée « Cash & Co. » d’un authentique bandit, Martin Cash.
1984(tv) Eureka Stockade (AU) de Rod Hardy ; Henry Crawford/Seven Network (Channel-7 27.+28.3.84), 2 x 120 min. – av. Bryan Brown (Peter Lalor), Carol Burns (Anastasia Hayes), Bill Hunter (Timothy Hayes), Brett Cullen (Charles Ross), Edwin Hodgeman (commissionner Robert Rede), Rod Mullinar (Fredrick Vern), Roger Oakley (James Scobie), David Ravenshood (Sir Charles Hotham), Tom Burlinson (Père Smythe), David Bradshaw (sgt.-major Milne), Brett Cullen (Charles/Henry Ross), Amy Madigan (Sarah Jamieson), Fred Steele (John Joseph), Penelope Stewart (Alicia Dunne). – Un téléfilm qui place le drame humain avant les événements politiques, en inventant le personnage de la chanteuse Sarah Jamieson qui a une liaison avec le Canadien Charles (ou Henry) Ross, l’auteur du drapeau d’Eureka qui sera tué dans la bataille. Tournage à Bendigo (Victoria).
1985(tv) Golden Pennies (AU/GB) d’Oscar Whitbread ; ABC-Revcom Prod.-Central Independent Television (ABC 14.6.-1.8.85 / ITV 10.11.85-5.1.86), 8 x 30 min. – av. Alan Dargin (Bojinda), Michaela Abay (Lucy Greenwood), Carol Drinkwater (Rebecca Greenwood), Tibi Kaman (Jack Greenwood), Gerard Kennedy (Uriah Lovejoy), Bryan Marshall (Luke Greenwood). – Les exploits de la famille anglaise des Greenwood parmi les prospecteurs d’or de Victoria en 1953/54.
2006(tv) Riot or Revolution : Eureka Stockade 1854 (AU) de Don Parham ; Parham Media Productions Pty. Ltd.-Australian Broadcasting Corporation (ABC 3.12.06), 52 min. – av. Barry Kay (Raffaello Carboni), Brian Lipson (gouv. Sir Charles Hotham), Tim Robertson (Douglas Huyghe), Julia Zemiro (Céleste de Chabrillan). – Docu-fiction tourné à Ballarat et à Melbourne.